Retour
Previous

On retrace la belle ascension de Marquis Imprimeur dans Le Nouvelliste

Une entreprise avant-gardiste depuis 1937

Partager

Alors que de nombreux observateurs avaient prédit la mort du livre imprimé il y a de cela quelques années, force est de constater que l’industrie poursuit son ascension à vitesse grand V. Chef de file canadien dans le domaine de l’impression de livres, Marquis Imprimeur en sait quelque chose. En effet, avec ses ateliers avant-gardistes, l’entreprise québécoise fondée en 1937 poursuit son expansion et sait s’adapter aux nouvelles réalités du marché, grâce à ses solutions innovatrices.

Des investissements payants

Effectuer sept transactions majeures en près de 10 ans est quelque chose d’assez exceptionnel pour une entreprise québécoise. C’est pourtant cet exploit qu’a été en mesure de réaliser Marquis Imprimeur au cours des dernières années. La plus récente transaction de Marquis Imprimeur avec la compagnie ontarienne Webcom en octobre dernier a notamment permis à l’entreprise québécoise de se positionner en tant que plus grand manufacturier de livres au Canada, en plus de consolider sa masse critique afin d’avoir accès à de nouvelles technologies de pointe. Pour Claude Martel, président d’Inno-Centre, le fait que Marquis Imprimeur se démarque dans un secteur en décroissance n’est pas banal. «Une entreprise dans le domaine de l’imprimerie en 2018, ça peut paraître moins séduisant, mais au final, si on regarde Marquis, ce sont des stars, car ils réussissent à se démarquer, en plus d’avoir l’ambition de croître dans un secteur en décroissance», soutient-il.

Pour consulter la suite de l'article:
Publié le : 2018-11-26